Le salon des Solutions
environnementales du Sud-Ouest

Les Actualités

Aéronautique. Qair et Airbus s’allient pour carburer durablement

20/02/2024

Aéronautique. Qair et Airbus s’allient pour carburer durablement

La construction d’une usine de production de 70.000 tonnes de kérosène vert à Lannemezan est l’objectif du dernier partenariat signé entre Qair et Airbus.

Cette annonce n’est qu’un jalon. Mais elle pose une volonté, une ambition. Fin janvier, l’entreprise Qair, producteur d’énergie renouvelable dont le siège social France est à Montpellier, et Airbus ont dévoilé la signature d’un protocole d’accord qui vise à identifier les opportunités commerciales et à partager les données technico-économiques. Objectif ? Aboutir à la construction d’une usine de production d’électro-carburant d’aviation durable (e-SAF), produit à partir d’électricité renouvelable issue des panneaux photovoltaïques et des éoliennes, de dioxyde de carbone, et d’hydrogène fabriqué par électrolyse.

Cette nouvelle usine sera implantée sur un site de 24 hectares à Lannemezan, dans les Hautes-Pyrénées, et sera opérationnelle en 2030. Avec une centaine d’employés, elle sera dotée d’une puissance de 350 mégawatts pour produire 40.000 tonnes d’hydrogène par an et ainsi fabriquer environ 70.000 tonnes d’électro-carburant d’aviation durable.

Le montant total du projet est estimé entre 800 millions et un milliard d’euros. Pour le financement, Qair mise sur des subventions nationales et européennes. « Nous devons créer un écosystème autour de ce projet via des partenariats », explique Fabrice Pinel, directeur du développement et applications hydrogène France chez Qair. « Il faut amener les politiques, les territoires, les compagnies aériennes et les aéroports. »

« Un pas de plus vers la neutralité carbone »

La Région Occitanie est déjà partie prenante. L’Agence régionale énergie climat d’Occitanie (Arec) suit le projet. « Ce partenariat sans précédent est l’aboutissement de discussions entre la Région et les acteurs industriels, entamées depuis le Salon du Bourget », tient à préciser Carole Delga, la présidente socialiste de la Région, suite à l’annonce du partenariat. « J’ai toujours cru au potentiel de l’hydrogène, même quand les plus sceptiques me disaient d’abandonner, et aujourd’hui notre temps d’avance se confirme encore. La création d’un site de production de carburants durables marque un pas de plus vers la neutralité carbone des compagnies aériennes et des acteurs industriels », ajoute-t-elle.

Avec 600 salariés dans le monde, dont 120 en France, Qair n’en est pas à son premier projet occitan. Déjà en 2020, l’entreprise avait signé avec l’Arec la création de la société de projet Hyd’Occ en charge de construire une usine de production d’hydrogène vert à Port-la-Nouvelle, dans l’Aude, en 2025.

Audrey Sommazi

Annonce Publicitaire