Le salon des Solutions
environnementales du Grand Ouest

Les Actualités

L’Ifremer et Seaturns transforment les vagues en électricité en Bretagne

23/11/2023

L’Ifremer et Seaturns transforment les vagues en électricité en Bretagne

Crédits : Olivier Dugornay, Ifremer

La start-up Seaturns et l’Ifremer testent près de Brest un dispositif permettant de créer de l’électricité à partir des vagues. Ce système pourrait être commercialisé à partir de 2025.

Un gros cylindre jaune canard flotte en mer de Saint-Anne du Portzic, près de Brest. Son rôle : produire de l’énergie à partir des vagues. « Il fonctionne un peu comme une pendule, actionnée par le mouvement des masses d’eau, qui pousse l’air à travers une turbine pour produire de l’électricité », explique Gabriel Canteins, chef de projet chez Seaturns, start-up à l’origine de cette innovation. Le projet est également développé par l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer).

Un test en conditions réelles

Mis à l’eau le 3 octobre, le prototype, long de 3,6 mètres pour 1,5 mètre de diamètre, restera 10 mois sur le site d’essai. Le système a d’ores et déjà passé des tests dans des bassins à houle européens. Il s’agit aujourd’hui d’observer la résistance du système en conditions réelles. Le prototype a déjà passé l’épreuve du feu : il a résisté à la tempête Ciaran début novembre. Ce prototype a été conçu dans le cadre du projet IAS-WEC, qui a remporté en juillet 2023 le concours d’innovation de l’État, I-Nov. Il est ainsi financé par l’État dans le cadre de France 2030 et par l’Union européenne dans le cadre du plan France Relance.

Alors que plus de 70 % de la surface de la planète est recouverte par la mer ou l’océan, le Conseil mondial de l’énergie estime que la force des vagues pourrait couvrir 10 % de la demande annuelle mondiale d’électricité.

environnement-magazine

Annonce Publicitaire