Le salon des Solutions
environnementales du Grand Ouest

Les Actualités

couverture de la production électrique renouvelable

09/02/2020

couverture de la production électrique renouvelable

Le bilan de l'année 2019 concernant l'électricité d'origine renouvelable en France confirme le poids des énergies renouvelables dans notre production électrique : celles-ci ont participé à hauteur de 23% à la couverture de la consommation d'électricité. Objectif pour 2030 : 40 % d'énergies renouvelables dans le mix électrique.

Chaque trimestre et chaque fin d'année, RTE, le Syndicat des énergies renouvelables (SER), Enedis, l'Association des distributeurs d'électricité en France (ADEeF) et l'Agence ORE (Opérateurs de Réseaux d'Energie) dressent le Panorama de l'électricité renouvelable en France métropolitaine.

Le Panorama de l'électricité renouvelable au 31 décembre 2019 fait le bilan sur l'année 2019 en fonction des filières.

La puissance totale du parc électrique EnR – hydroélectricité, éolien, solaire photovoltaïque, et bioénergies confondus – s'élève, fin 2019, à 53 609 MW. Cela représente une hausse de 2 347 MW par rapport à 2018.

Les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 23 % à la couverture de la consommation d'électricité de France métropolitaine, un chiffre en très légère hausse par rapport à l'année dernière (22,9 % en 2018), notamment du fait de la montée en puissance de la production éolienne qui couvre désormais 7,2 % de la consommation (et 10 % en décembre).

energies-renouvelables-puissance-installee-2019


L'énergie éolienne

Le parc éolien atteint 16 494 MW au 31 décembre 2019 avec 572 MW raccordés sur le dernier trimestre. Sur l'année, la croissance s'élève à 1 361 MW. A fin 2023, la Programmation Pluriannuelle de l'Energie (PPE) en vigueur vise un parc compris entre 21 800 et 26 000 MW.

La filière éolienne a produit 11,5 TWh sur le dernier trimestre et 34,1 TWh sur les douze derniers mois, en hausse de 21,3 % par rapport à l'année précédente. Le record de production éolienne est atteint le 13 décembre 2019 à 13 h, avec 13 330 MW. Le taux de couverture de la consommation par l'énergie éolienne s'élève à 7,2 % sur l'année, en hausse de 1,3 point par rapport à 2018. Il s'élève même à 9 % sur le dernier trimestre et à 10 % sur le seul mois de décembre.

L'énergie solaire

La puissance du parc solaire s'élève à 9 436 MW au 31 décembre 2019, avec 200 MW raccordés au cours du dernier trimestre. Sur l'année, 890 MW ont été raccordés, chiffre identique à celui de l'année précédente. A fin 2023, la PPE vise un parc compris entre 18 000 et 21 000 MW.

Avec 11,6 TWh produits en 2018, en hausse de 7,8 % par rapport à 2018, la filière solaire confirme sa montée en puissance et couvre désormais 2,5 % de la consommation électrique annuelle (contre 2,3 % en 2018). Août 2019 a été le meilleur mois de l'année avec un taux de couverture de 4,3 %. Le record de production solaire est atteint le 13 mai 2019 à 14h, avec 7 379 MW.

L'énergie hydroélectrique

Le parc hydroélectrique est en très légère hausse avec une puissance installée de 25 557 MW, en hausse de 4 MW sur le trimestre, et de 21 MW par rapport à 2018.

L'année 2019 a été une année en demi-teinte pour la production hydroélectrique après une bonne année 2018 : 55,5 TWh ont été injectés dans les réseaux (60 TWh avec la part non renouvelable), soit une baisse de 12 % par rapport à l'année précédente, malgré un fort rebond au dernier trimestre (16,9 TWh produits, + 58,3 % par rapport au dernier trimestre 2018).

Le taux de couverture de la consommation par l'hydroélectricité s'établit à 11,7 % pour l'année 2019 et 13,2 % pour le dernier trimestre.

Les bioénergies

La filière bioénergies électriques atteint une puissance installée de 2 122 MW avec 75 MW de nouvelles capacités, dont 32 MW raccordés sur le dernier trimestre 2019.

Sa production s'est élevée à 7,7 TWh sur l'année 2018 (9,9 TWh en incluant la part non renouvelable), en hausse de 3,4% par rapport à 2018. La filière bioénergie couvre ainsi 1,6 % de l'électricité consommée en 2019, tout comme en 2018.

Afin de répondre aux objectifs de la transition énergétique de porter à 40 % la part des énergies renouvelables dans le mix électrique en 2030, les réseaux de transport et de distribution continuent d'évoluer pour permettre l'intégration de la production d'électricité renouvelable, tout en garantissant la sécurité et la sûreté du système électrique, ainsi que la qualité d'alimentation des consommateurs.


Annonce Publicitaire