Le salon des Solutions
environnementales du Grand Ouest

Les Actualités

RSE : cette entreprise mise sur des meubles éco-conçus à la française

27/10/2023

RSE : cette entreprise mise sur des meubles éco-conçus à la française

Le groupe vendéen Gautier poursuit son engagement social et environnemental en publiant son premier rapport RSE. ©Gautier

Après avoir été récompensé par la labellisation Lucie en mai 2022, le groupe vendéen Gautier poursuit son engagement social et environnemental en publiant son premier rapport RSE.

Spécialisée dans la fabrication de meubles contemporains et design depuis 1960, l’entreprise Gautier s’est imposée en France et à l’international comme l’un des acteurs majeurs du secteur du mobilier, comme en témoignent ses plus de 750 salariés et 120 magasins à travers le monde. 

 Bien que cette croissance se soit historiquement toujours accompagnée de considérations sociales et environnementales fortes, le groupe a décidé de passer à la vitesse supérieure, et ce par le biais du label Lucie, dont Gautier a été auréolé en mai 2022. L’objectif de cette labellisation : s’investir sur une période de 3 ans renouvelable, et s’améliorer sans cesse vers plus de responsabilité. "Ce qui nous a séduits avec ce label, c’est qu’il nous pousse à l’amélioration continue. Cela signifie que nous sommes engagés dans une démarche concrète et que nous allons progresser tous les jours un peu plus", explique Julien Gauducheau, responsable communication pour le groupe Gautier. 

Afin de formaliser cette démarche, Gautier s’est attelé à la conception d’un rapport RSE, finalement rendu public en octobre 2023. Au travers de 80 pages, l’entreprise présente son programme RSE baptisé "Plus que du Vert" et composé de trois piliers majeurs que sont "la maison", "l’humain" et "la planète". 

Gautier, historiquement vert 

En 63 ans d’existence, Gautier a historiquement toujours mis l’accent sur le volet environnemental. Ici, l’éco-conception des produits s’impose comme une véritable ligne de conduite pour la marque : "Nous cherchons constamment à faire toujours mieux. Il y a la question de chaîne de valeur où, du dessin jusqu’à la livraison, on vise l’excellence en cherchant à être le plus vertueux sur chacune des étapes du process", confie Julien Gauducheau. 

"Lucie est venue tout d’abord reconnaître le travail qui avait été initié. Et ça nous a permis de repositionner des jalons pour faire toujours mieux."

Par ailleurs, Gautier ambitionne également de réduire drastiquement ses émissions de gaz à effet de serre. Comme toute entreprise industrielle, elle est émettrice de carbone. C’est pourquoi elle a décidé de mesurer ses émissions et mettre en place une stratégie de décarbonation, en prenant bon nombre de nouveaux engagements sur les principaux postes émetteurs, parmi lesquels : l’augmentation de la part de matières recyclées dans ses panneaux ; la diminution du poids de ses emballages et l’usage de matières à base d’hydrocarbures ; ou encore l’augmentation de la part de véhicules roulant au biocarburant chez ses transporteurs et la réduction des retours à vide. 

La prise en compte de l’Humain 

L’aspect social constitue également l’une des pierres angulaires de la politique de Gautier, qui met l’accent sur bon nombre de thématiques telles que l’égalité des chances, la diversité et l’inclusion, les conditions de travail et le bien-être des collaborateurs, ou encore l’intégration et le développement des compétences. 

En outre, le volet humain reste lui aussi une priorité comme le rappelle Julien  Gauducheau : "C’est primordial. Aujourd’hui, nous sommes plus de 750 à travailler pour Gautier, ce qui fait par conséquent beaucoup de familles qui vivent grâce au groupe. Et ces considérations ont toujours existé. Nous n’avons pas eu besoin de Lucie pour avoir une politique santé-sécurité exigeante. Lucie est venue tout d’abord reconnaître le travail qui avait été initié. Et ça nous a permis de repositionner des jalons pour faire toujours mieux."

Un modèle circulaire  

Si la marque Gautier mise également sur la durabilité de ses meubles, elle qui garantit tous ses produits dix ans, cette dernière souhaite en outre s’inscrire durablement dans une démarche d’économie circulaire et de consommation responsable par l’intermédiaire de la seconde vie. Raison pour laquelle elle s’est notamment associée à Izidore - une start-up française spécialisée dans l’achat et la vente de mobilier, d’objets de décoration et d’électroménager de seconde main entre particuliers - afin de mettre à disposition de ses clients une marketplace leur permettant de donner une seconde vie à leurs anciens meubles. "Cette initiative est importante parce qu’elle va dans le sens du monde dans lequel on vit. Jusqu’à présent, nous intégrions des produits recyclés dans nos panneaux, nous faisions attention à chaque étape de notre chaîne de production, donc ça nous paraissait légitime de passer à l’étape suivante."

linfodurable

Annonce Publicitaire Annonce Publicitaire