Le salon des Solutions
environnementales du Grand Est

Les Actualités

Le plus grand iceberg du monde s'est mis en mouvement dans les eaux de l'Antarctique

02/12/2023

Le plus grand iceberg du monde s'est mis en mouvement dans les eaux de l'Antarctique


Appelé "A23a", cet objet qui fait près de 4 000 kilomètres carrés, soit près de 40 fois la superficie de Paris, a commencé à bouger alors qu'il était bloqué depuis plus de trente ans.

La nouvelle survient à quelques jours de l'ouverture de la COP28. Le plus grand iceberg du monde, appelé "A23a", s'est mis en mouvement dans les eaux de l'Antarctique, a rapporté l'observatoire européen Copernicus. 

Cet iceberg, qui fait près de 4 000 kilomètres carrés – soit près de 40 fois la superficie de Paris – était pourtant bloqué depuis plus de trente ans. "Depuis qu'il s'est détaché de la plate-forme de glace Filchner-Ronne de l'Antarctique occidental en 1986, l'iceberg qui a autrefois abrité une station de recherche soviétique, est resté en grande partie bloqué après que sa partie immergée s'est immobilisée sur le fond de la mer de Weddell", relate Le Monde.

La raison de ce déplacement est inconnue pour l'instant. Andrew Fleming, expert au sein du British Antarctic Survey, a relaté auprès de la BBC avoir demandé leur avis à des collègues. A ce stade, le consensus ne met pas en avant un rôle prépondérant du réchauffement des eaux de l'Antarctique dans la mise en mouvement d'A23a, a-t-il rapporté. Pourtant, l'Antarctique fond de manière irréversible, selon une étude scientifique publiée en octobre dans la revue Nature Climate Change.

Menace sur l'île de Géorgie du Sud

La dérive d'A23a va être suivie de près car comme celle d'A68, en 2020, c'est une menace pour l'écosystème de l'île de Géorgie du Sud. Cette dernière est un havre de biodiversité exceptionnel. "C'est l'endroit exact où les nutriments en provenance des océans du sud viennent s'amasser et nourrir un nombre incroyable d'animaux marins", expliquait Brut.

L'île de Géorgie du Sud abrite 5 millions d'otaries à fourrure antarctique, soit 95% de la population mondiale, et 400 000 éléphants de mer du sud, soit plus de la moitié des effectifs totaux. Elle est également le principal site de reproduction des manchots royaux, avec 450 000 couples recensés. Cela pourrait être dramatique pour ces animaux si l'iceberg arrivait jusqu'à cette zone.

francetvinfo


Annonce Publicitaire